VINCENT HINSE

VINCENT HINSE

– LONGUE RÉSIDENCE D’ÉTÉ –

vincenth06sept2011c2a9jmeroy-39-sur-39RÉSIDENCE : 01 JUIN – 26 AOÛT 2011
EXPOSITION : 26 AOÛT – 30 SEPT
VERNISSAGE : VENDREDI 26 AOÛT 17H

Une image prend forme. En jouant avec l’architecture de la galerie, un corps fini par s’y perdre. Il flotte au dessus de la lumière.

Création d’un inversement spatial.

Il respire.

Une scène truffée de perceptions trompées.

Le beau y est renversé.

Charpente, ossature, colonnes, échafaudage.

Les 12 semaines de résidence ont permis la réalisation d’une installation mettant en scène les codes de l’image médiatique et publicitaire, tout en explorant les possibilités d’arrimage entre certains de ces codes. C’est par la fragmentation de l’espace que cette installation jouant sur l’architecture prit place, métamorphosant ainsi la forme de ces standards. Par la division des références et des emblèmes équivoques, tous les éléments s’imbriquent alors et agissent comme différentes facettes d’un même ensemble.

Ces images incarnées, se métissant et s’opposant à la fois, font vasciller l’œuvre et son regardeur entre l’évocation d’un inconscient collectif, d’une représentation identitaire, et celle d’un sensationnalisme banalisé, d’un bonheur marketing morcelé.

Artiste autodidacte, Vincent Hinse vit et travaille à Chicoutimi & à Québec. Possédant une formation en ébénisterie artisanale (CFCMA- 2006), son travail reflète l’hybridation de son parcours. en 2010, il participe à l’événement-résidence habiter ii organisé par le groupe artistique Portneuvois. Depuis 2009, il fait également parti du collectif acapulco, dont le travail fut présenté lors des évènements projet clés en main (Folie/Culture, Québec), Art Souterrain (Galerie SAS, Montréal) et Meublémouvant (Centre Matéria, Québec). Trachéo & autres déboulonnage représente sa première exposition en solo.

Plus d’images (cliquez pour agrandir):