SIMON-PIER LEMELIN

SIMON-PIER LEMELIN

– ESPACE PLATEFORME –

Exposition: 1er octobre au 20 décembre 2008
Vernissage: mercredi le 1er octobre à 18h30

Communiqué de presse

Maillons isolés d’une chaîne ancrée aux aurores de l’Humanité. Forme de mémoire qui n’a rien de cérébral ou d’émotif. Trace, marque laissés par le temps des autres, ceux dont il nous est impossible d’avoir un souvenir réel. Mémoire de la chair de ceux qui nous ont fait depuis des siècles. Gestes mille fois répétés, rapport à l’espace et à ses lieux. Marques imprimées dans les fibres musculaires, traces gravées à même l’os. Mémoire génétique…

De quoi était composé leur quotidien, que faisaient-ils, comment ont-ils fait leur chemin jusqu’à moi? Jean Lemelin dit Tourangeau, Barthélemy Normandin dit Lajoie, Louis Lemelin, Joseph-Amable Normandin… Ce que je cherche à voir, à sentir et à offrir, ce sont ces traces portées à moi par le flot continu du sang coulant d’autres hiers vers aujourd’hui. Comment ces gens qui ont vécu ici depuis près de trois cents ans influencent-ils ma réalité, qu’ont-ils réalisé dont ma chaire se souvienne? J’ai la ferme conviction qu’au-delà du vécu propre, de l’historique personnel qui nous forge tous, des traits physiques et de caractère que nous recevons de nos aïeux, reste l’indélébile empreinte de traits ancestraux qui nous font humains.

L’installation Cellules Souches est en fait une parcelle, transformée pour être adaptée au lieu particulier qu’est la PLATE-FORME, d’une recherche amorcée à propos des métiers pratiqués par mes ancêtres depuis leur arrivée en terre d’Amérique au début du XVIIIe siècle. Chaque pièce revisite une époque, un travail, une personne dont je porte les gènes. Au-delà de la génétique pure, je m’intéresse à la génétique du travail et de la relation physique au monde. Pour l’occasion, je vous présente Jean Lemelin dit Tourangeau, Maître menuisier et sculpteur ainsi que premier Lemelin au Québec en 1720, et aussi Fernand Lemelin qui se présentera de lui-même…

Jeune artiste multidisciplinaire né à Rimouski en 1978, Simon-Pier Lemelin vit et travaille à Saguenay depuis 2001. Récemment titulaire d’une maîtrise en art de l’UQAC, il a participé de 1998 à aujourd’hui à de nombreuses expositions individuelles et collectives, tant au Québec qu’à l’étranger (Arte de Québec en La Havana, Fototeca de La Havana, Cuba, 2008); ( TraficArt 4, Séquence, Saguenay, Zona de Arte, Buenos Aires, Argentine, 2007); ( Aller-retour, Caravansérail, Rimouski, 2007); (Principe Immatériel Vital, Musée de La Pulperie, Saguenay, 2006-2007); (Déjouer les (mots) maux, Occurrence, Montréal, 2006)… En 2007, LEMELIN réalise sa première œuvre d’intégration des arts à l’architecture, au Centre des Arts et la Culture de Chicoutimi. Impliqué dans divers organismes, il prend part activement à la vie culturelle du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Plus d’images (cliquez pour agrandir):