MARC GAGNON

MARC GAGNON

– RÉSIDENCE SÉNIOR –

Résidence: 30 octobre au 23 novembre 2012
Exposition: 23 novembre au 15 décembre 2012
Vernissage: vendredi 23 novembre à 17h

Communiqué de presse

Le Lobe est fier d’accueillir Marc Gagnon à titre d’artiste sénior pour sa saison 2012-2013.  Aux deux ans, Le Lobe réserve une période de résidence, avec plage d’exposition, pour un artiste sénior ayant maqué le paysage culturel du Québec par son apport et sa contribution originale au développement des pratiques artistiques.

Je me suis toujours offert la liberté d’explorer des voies et des médiums multiples dont l’ironie, le hasard, l’accident et le détachement constituent la colonne vertébrale.

– Marc Gagnon

Toujours dans le but d’interroger et pervertir le réel, Marc Gagnon ne considère pas que l’artiste doive révéler quelque vérité que ce soit, mais plutôt Proposer un produit qui fasse réfléchir sur le processus même de construction de réalité. Gagnon tente donc d’ébranler les gens dans leur représentation du réel, tantôt en induisant une dichotomie telle que la valse du sens devienne inévitable, tantôt en faisant de l’absurde, de l’incongru, de l’ambigu… Et ce toujours dans le même souci : voir où et comment émergera le sens. Ce qui, pour le spectateur ne se fait pas sans l’économie d’un certain questionnement des repères habituels, d’une révision des sens et des lieux communs.

« Marc Gagnon passe de la gracilité à l’humour, joue de références et de paradoxes et fait entrer une iconographie fantaisiste […] L’œuvre de Marc Gagnon sais s’accommoder des situations les plus saugrenues. Elle touche à tous les aspects de la création et n’hésite pas à s’approprier, voire à détourner – au sens pratique et théorique – différents modèles de l’histoire de l’art qu’il appréhende comme un répertoire de formes à interpréter. »      [Entre invocation et évocation, Pascale Pique et Hélène Poquet]

 

Originaire de Chicoutimi, Marc Gagnon a été amené naturellement à produire à peu près exclusivement en marge des milieux institutionnels. C’est en 1986 qu’il termine un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Chicoutimi. Avec près d’une quarantaine d’expositions en carrière, cet artiste-entrepreneur profite de l’occasion que permet cette résidence pour vider son atelier et repartir à neuf. C’est à titre de rebelle subventionné qu’il prend plaisir à s’infiltrer dans les lieux les plus divers. Rappel à l’ordre marque un retour de la diffusion  de son travail en région depuis 1990.

 

Plus d’images (cliquez pour agrandir) :

[LANCEMENT ZONE OCCUPÉE / NUMÉRO AUTOMNE 2012 / #4]

Créer en 2009, Zone Occupée arts/culture/réflexions est un magazine traitant des arts et de la culture actuelle au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Véritable lieu de création et de diffusion, zone occupée cherche à promouvoir l’art et la réflexion en se basant sur le travail des artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour cette quatrième publication, l’équipe a choisi comme thème, le concept de correspondance.  «Correspondance ou la pratique de l’échange se situe entre romantisme, nouveaux médias, espace et réflexion. Une thématique axée sur la cocréation.»