JEROME PORSPERGER

JÉRÔME PORSPERGER

printemps 2011

Atomic Class Sick est une proposition découlant d’une recherche à propos de l’univers de la musique classique.

Dans une volonté d’apporter à cet univers une autre image, un autre accès, une autre signification ou réalité, la belle et grande salle de concert traditionnelle, garnie de velours et de dorures restreint, où le discours de la musique classique à quelque chose de Beau et d’inaccessible, est ici détourné.

Par cet isolement dans sa propre tour d’ivoire, le classique reste mal perçu par une majeure partie de la population. Soulevant ainsi des réactions telles que : “Ce n’est pas pour moi” ou bien “Je ne sais pas par où commencer”.

Voulant décontextualiser cet art, le sortir de son environnement bourgeois, élitiste et muséal, et dans l’idée de le rapprocher de la réalité, Jérôme Porsperger déploie au Lobe l’esthétique du squat et du graffiti combinant, à l’intérieur de la galerie, le sale et le naïf.

Afin d’impliquer le public dans sa (re)-découverte de la musique classique, Porsperger propose en outre, différents contextes d’écoute ainsi que plusieurs activités ludiques autour de cette forme musicale.

Habitué à diffuser ce type de musique dans les espaces publics et autres lieux normalement non destinés à accueillir le Classique, plus souvent qu’autrement en tant que Dj de musique classique, il propose durant tout le mois d’avril une diffusion d’une sélection pointue d’extraits de musiques classiques dans les rues du centre-ville de Chicoutimi (sur la  fréquence audio de – 132 Racine Est / 88,9FM). Jérôme Porsperger  s’est aussi adonné à une distribution de disques audios aux habitants du quartier des compositeurs de la Ville de Saguenay, sur les rues Mozart, Chopin, Massenet, Bach et Ravel.

En sus, dans le cadre de sa résidence, un workshop d’initiation à la musique classique et à la gestuelle du chef d’orchestre a été également proposé. La dizaine de participants de cet atelier en feront une démonstration dans le cadre d’un concert performatif lors du vernissage.

Lors de cette même soirée du 1er avril, Porsperger proposera différents moments d’écoutes.

Après des études de bio-ingénieur terminée en 2003, Jérôme Porsperger débute un travail artistique original à propos d’un sujet précis : la musique classique. Collectionneur de 33t depuis son adolescence, il est passionné de musique classique, a étudié son histoire et ne cesse de chercher, d’écouter et de sélectionner ses préférences afin de rendre la musique classique au public sous de multiples approches artistiques. Un de ses concept fort est Le Concert Invisible où il performe en tant que Dj de musique classique Il diffuse une mosaïque composée de courts extraits musicaux provenant de toute l’histoire de la musique dite « classique », soit 500 ans d’histoire, traversant les périodes baroques, classiques, romantiques et modernes, alternant les styles et les formes instrumentales, les sonorités et les émotions. La durée des extraits varie de quelques secondes à plusieurs minutes. Une grande partie des extraits ne sont pas modifiés cependant des passages sont parfois samplés et superposés, transformés. Acte démocratisation de l’Art, ces performances se déroulent habituellement dans l’espace public afin d’offrir ces musiques à un auditoire varié. Jérôme Porsperger a vu ses oeuvres et actions diffusées aux quatre coins de la planète. L’artiste vit et travaille à Bruxelles, en Belgique. 

[pour plus d’informations : www.leconcertinvisible.com]

Plus d’images (cliquez pour agrandir):