GUILLAUME OUELLET

GUILLAUME OUELLET

– ESPACE PLATEFORME –

Exposition: 17 janvier au 9 mai 2009
Vernissage: samedi le 17 janvier à 19h30

Communiqué de presse

L’étude de marché sert à :

– Limiter les risques
– Connaître la perception des acheteurs potentiels

L’image nous interpelle, elle nous pousse à projeter du sens. En 787, lors du deuxième concile de Nicée, l’Église affirma la nécessité de vénérer les images et les reliques. Saintes, commerciales, populaires ou temporaires nos nouvelles idoles sont des images, des représentations physiques et conceptuelles d’éléments ou d’individus réels. La perception que nous avons d’elles est travestie, tordue, polie ou fécondée par le média ou le médium de diffusion grâce à une stratégie de manipulation de masse. D’un simple garçon inconnu et sans intérêt, la machine médiatique peut, en créant une scission entre l’individu réel et sa représentation, réinventer ce jeune homme choisi au hasard et lui faire porter n’importe quel message. Pourrait-on arriver à créer une image d’un neutre simple, une image ouverte sans concept à laquelle nous pourrions donner le sens que nous voudrions? Une image encodée par quelques mots ou quelques chiffres génère des symboles nous obligeant à en définir le sens et pousse à nousquestionner pour prendre position.

Le projet PLATE-FORME de lancement est la première étape de cette recherche que j’entreprends. Une recherche qui,un peu comme la publicité, flirte avec l’art, la psychologie, l’anthropologie, la synécologie, la statistique et bien d’autres domaines. Mais avant tout, avant même d’élaborer ce grand et long projet, il faut faire une étude de marché. Une étude de marché c’est l’ensemble de techniques de marketing qui permettent de mesurer, analyser et comprendre les comportements, les appréciations, les besoins et attentes d’une population définie face à un produit ou un service. Les études de marché utilisent des techniques quantitatives telles que les sondages, les panels, et des techniques qualitatives telles que les entretiens individualisés, les réunions de groupes. Elles s’accompagnent parfois de recherches documentaires (compilation et analyse de sources existantes). Les informations à recueillir auprès des personnes à interroger peuvent être obtenues par plusieurs méthodes : avec des enquêteurs (face à face à domicile ou en salle, au téléphone), de façon autoadministrée (questionnaire sur papier ou questionnaire par Internet).

Les techniques de marketing énumérées plus hauts peuvent servir à accumuler des statistiques et s’inscrivent dans l’importante enterprise d’archivage de la Phase 1 du projet Guillaume Ouellet Plateforme de lancement – Étude de marché. Certains documents recueillis peuvent prendre place en galerie en cours d’exposition.

Image : sur une impression grand format, un visage portant une émotion ambiguë est accompagné d’un numéro de téléphone. Un mariage anonyme entre un code numérique et un visage. Que cherche l’auteur de l’image? Que cherchait celui qui y a trouvé une réponse? Pourquoi appeler ?

Né en 1980, Guillaume Ouellet vit et travaille à Chicoutimi. Depuis 2004, Il a participé à plusieurs projets artistiques touchant aux arts visuels, à la musique de création, au cinéma et à plusieurs autres domaines. Diplômé depuis 2008 de l’Université du Québec à Chicoutimi, il poursuit présentement son exploration multidisciplinaire au théâtre en participant à différents projets. Guillaume Ouellet s’intéresse à l’individu, il questionne notre manière de voir l’autre. Il cherche à identifier, à préciser l’univers singulier et peut-être fictif que nous construisons tous un chacun. Ses réalisations interrogent la délicate dualité qui existe entre perception et réalité, entre individu et communauté.

Plus d’images (cliquez pour agrandir):