FÊTE DE L’ART 2016

Résidence_07 janvier au 16 janvier_Vernissage_16 janvier_Exposition_16 janvier au 04 avril

lelobe_fetedelart2016En partenariat avec Les Ateliers d’artistes TOUTTOUT et le studio de l’UQAC en ses murs. Le Lobe accueillera cette année, l’artiste finissante de la maîtrise en art de l’UQAC, Amélie Berthet. Sa pratique s’inspire des expériences individuelles construites par le souvenir. Irruptions continues ou infinies, elle recherche les moments éphémères qui se représentent dans les chairs et le vécu en élaborant des installations vidéographiques et photographiques.

Cette année, la célèbre Fête de l’Art donnera le ton au début de la programmation imaginée par notre commissaire en résidence.

D’abord, l’artiste montréalais Marc-Antoine K. Phaneuf, nous présentera son spectacle littéraire Fin périples dans les vaisseaux du manège global. Il s’agit de la rencontre d’une collection de photographies étranges et d’un récit éclaté. Le matériel photographique qui constitue l’œuvre est entièrement pigé d’internet, c’est là un gigantesque ready-made tentaculaire démontrant la complexité du monde, comptant des éléments entrecroisés ou détachés. Les six cents images du diaporama ont été choisies pour leur potentiel fictionnel, afin que chaque image perdue, anonyme dans Internet, prenne un sens dans une narration grandiose et farfelue qui amène les spectateurs dans les bas-fonds de l’Internet et du genre humain. Présenté en primeur au public saguenéen.

En concert, « Les amis au Pakistan », band psychédélique pop lavallois, popularisé autour de la fin des années 2000, reviendra sur la scène musicale pour l’occasion et nous présentera des pistes inédites avec leur projet « High Apothéose » Avec des beats électro-psychédéliques, des mélodies sautant du coq à l’âne et des crieuses déjantées, Les amis au Pakistan comptent à leur actif 2 albums, soient Espace Libidinal (2007) et Cosmétic Cosmic (2009). Après plusieurs apparitions passées, notamment aux Francofolies et au festival juste pour rire, les amis reviennent avec un nouveau produit pakistanais, prêt à être consommé. On retrouve dans High Apothéose le déséquilibre musicalement bien construit de Simon Tremblay ainsi que les voix aux personnalités multiples de nos chères amies, parfois criants, parfois murmurant les textes absurdes de Joël Chevalier. Attention, traumatisme possible!

lelobe_fetedelart-01-feridsanproduction lelobe_fetedelart-02-feridsanproduction-jpg

Photos © Férid San Production