SOPHIE BÉLAIR-CLÉMENT

SOPHIE BÉLAIR-CLÉMENT

– LONGUE RÉSIDENCE D’ÉTÉ –

Résidence: 10 juin au 30 août 2008
Exposition: 30 août au 20 septembre 2008
Vernissage: vendredi le 30 août à 18h30

Communiqué de presse

SCÈNE 1 Ce ne serait pas le début. À l’avant-plan, suspendu au mur de droite, on verrait le coin d’un cadre illustrant un oiseau. Une Hirondelle rustique. À l’arrière-plan, la douche ne coulerait pas encore. On ne verrait que beaucoup plus tard le papier peint fleuri du mur de la chambre numéro 1 du Bates Motel.

Au musée, face à 24 Hour Psycho de Douglas Gordon(1) , je me suis arrêtée. Dans l’espace sombre et froid de la salle d’exposition, j’ai imaginé le rythme extrêmement lent du jeu des acteurs, la chaleur suffocante du plateau de tournage, la patience de l’homme à la caméra, les subtiles saccades de ses gestes. Pendant la scène du meurtre dans la douche, je me suis demandé comment faire pour figer l’eau.

SCÈNE 26 Sa tête serait au centre de l’image. La caméra la suivrait dans sa lente chute retenue.

Il y aurait sans doute des fuites d’eau sur le sol près des fils. L’eau serait froide. Il ferait nuit. Elle recommencerait jusqu’à atteindre un déplacement d’une extrême lenteur, mais d’un rythme régulier. Elle n’y arriverait pas. Elle serait floue à force de bouger ou à cause de la pression de l’eau. Tout serait plus ou moins gris.

On verrait souvent les dents du haut.

(1) 24 Hour Psycho (1993) de Douglas Gordon est une projection vidéo qui consiste en l’étirement des 109 minutes du film Psycho (1960) d’Alfred Hitchcock sur une durée de 24 heures.

Sophie Bélair Clément vit à Montréal. Elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM. Son travail performatif en retrait du public a été présenté lors d’expositions individuelles et collectives au Canada et en France sous formes vidéo, sonore, graphique et textuelle. Un travail vidéo issu de cette résidence au Lobe sera présenté en mars 2009 à Dazibao, Montréal, grâce au soutien de PRIM et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Plus d’images (cliquez pour agrandir):