RESIDENCY

APPEL À PROPOSITIONS
POUR ARTISTES / CRÉATEURS, AUTEUR-E-S
PROGRAMMATION RÉGULIÈRE JUIN 2019 – JUIN 2020
DATE DE TOMBÉE : 24 MARS 2019
THÉMATIQUE : « JEAN-JULES »
Commissaire en résidence : Emmanuel Galland

 

Marcel Duchamp, le ready-made,
Denys Premier – Roi de l’Anse-Saint-Jean (Denys Tremblay), le really-made,
Jean-Jules Soucy, l’Archi-made.

« JEAN-JULES » ?
Le présent Appel à propositions offre un pair comme repère : Jean-Jules Soucy. Ni célébration anniversaire, ni hommage anthume, la programmation « JEAN-JULES » du LOBE en 2019-2020 tient plutôt du clin d’œil fait à un artiste.
Les projets faisant écho de près ou de loin à sa pratique sont attendus.

MODALITÉS 
Aucune discipline, technique ou médium privilégiés. Artistes/créateurs-rices et auteur-e-s de tous genres, de toutes générations et de toutes origines sont les bienvenu-e-s.

REPÈRES POUR LA PROGRAMMATION « JEAN-JULES » 
– La poésie du quotidien / l’esthétique du pauvre / les signes intérieurs de richesse
– Mouvements Dada, Oulipo, Arte Povera, Pop Art, minimalisme, conceptualisme et ceux qui vous inspirent
– Motifs répétitifs, sérialité
– L’épure dans la démesure
– Le verbe haut, la langue pendue, la messe basse
– Consommation et consumation
– La D-marche du monde
– L’esprit de communauté / la chaîne humaine
– Le rire, c’est sérieux
– 3RV – Réduire, réutiliser, recycler, valoriser
– Penser critique et déraison
– Glocal à visage humain
– Grands chantiers et ouvrages de petites mains
– Transmission / don et contre-don
– Tissu social / survivre ensemble

JEAN-JULES SOUCY : UN PARCOURS
Né en 1951, originaire de la Baie des Ha ! Ha ! (région du Saguenay), l’artiste Jean-Jules Soucy a « le goût des D » depuis de longues années. Habile conteur d’histoires et auteur de jeux de mots, son esprit aiguisé révèle de façon sous-jacente une pensée critique envers la société contemporaine et garde une posture empathique envers ses prochains.

Déjà, les titres truculents de ses pièces donnent le ton : Biodâme, Bouffons, O.V.N.I.: Où vont nos impôts?, Festival de cannes, Vol de canards, Tapis stressé (l’œuvre pinte), Pyramide des Ha! Ha!, Dédouaner le plaisir, Tour du Canada en vélo stationnaire.

Le parcours de l’artiste fait de l’art et la vie son seul credo.

Avec une étonnante économie de moyens et un imaginaire foisonnant, les stratégies employées par Soucy passent bien sûr par le tamis de l’humour mais ce n’est pas juste pour rire. En même temps, il tisse des glissements sémantiques avec l’emploi de matériaux du quotidien (par exemple : pelures d’oignons, serpillières, sacs en papier, boîtes de lait). L’artiste affiche un positionnement affirmé entre art savant et art populaire. De plus, plutôt qu’en galerie, ses nombreuses interventions sur le domaine public rejoignent tout un chacun.

Être d’exception, plusieurs conviennent aussi que Jean-Jules Soucy se caractérisé par l’obsession de l’accumulation, par la prolifération et par les combinaisons répétées de motifs (culinaires, signalétiques, mathématiques, géométriques).
Il nomme sa démarche ainsi :  « le bricolages engagé, le charriage allégorique et le prismacolor politique ». Sans pour autant que son programme ne donne la leçon, il aborde parfois les questions de la surconsommation, de la pollution, du réchauffement climatique.

Soucy est pour le partage du travail : collectes majeurs d’objets récupérés, façonnages de ses pièces en série, le tout souvent à grande échelle avec la complicité de diverses collectivités.

Déclaré affranchi des conventions, subversif à ses heures, iconoclaste aux créations multicolores, d’aucuns ont parlé de sa pratique comme de « calembour visuel » et de « calembour littéraire ». Inspiré par Marcel Duchamp et par d’autres maîtres ou courants du XXe siècle, Soucy regorge d’inventivité pour détourer, détourner et tournebouler la langue.

L’ancrage de Jean-Jules Soucy à La Baie et au Saguenay – Lac-Saint-Jean où une bonne partie de la population porte un attachement certain au personnage n’en fait pas moins un artiste à l’envergure globale.

Emmanuel Galland

 

  • LIENS :
    Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jules_Soucy

  • Film « L’art n’est point sans Soucy », réalisation : Bruno Carrière, 1994, 53 min. 34, ONF

http://www.onf.ca/film/art_n_est_point_sans_soucy

  • Entrevue « Jean-Jules Soucy – JJS ♥ D », 5 min. 06
    11e Symposium international d’art in situ, Les Jardins du Précambrien, Fondation René Derouin, 2011

https://vimeo.com/27465482

LE LOBE VOUS OFFRE 
– un maximum de trois résidences d’une durée de quatre semaines chacune entre l’automne 2019 et la fin du printemps 2020 et une longue résidence d’été (environ 3 mois) pour un-e artiste/créateur-rice ou auteur-e
avec une période d’exposition de trois semaines dans la continuité de chaque résidence ;
– les frais de transport A/R à partir du Québec pour Chicoutimi (à déterminer), le remboursement partiel des frais de transport pour les personnes hors Québec ;
– les droits d’exposition et droits afférents et des frais de séjour ;
– l’hébergement pour la durée de chaque résidence ;
– des frais de matériaux, une aide technique (15 heures maximum) ;
– possiblement l’organisation d’activités publiques (médiations, projets spéciaux, autres à définir ensemble) en complicité avec les participant-e-s à la programmation 2019-2020 durant leur présence au LOBE.

PLAN 

http://lelobe.com/fr/plan-galerie
L’espace galerie du LOBE demeure le lieu de la résidence d’artistes (atelier) et le réceptacle pour la mise en exposition qui suit.

CONTENUS DE VOTRE PROPOSITION
Le comité de programmation s’attend à recevoir (le tout souhaité en un seul document au format Pdf) :
-A- Coordonnées complètes (prénom-s, nom-s, adresse postale, courriel ; site web s’il y a lieu)
-B- Proposition textuelle : Rédiger une lettre adressée à « JEAN-JULES » (une à deux pages max.)
-C- Curriculum vitæ (quatre pages max.)
-D- Texte de démarche (une demi page à une page max.)
-E- Liste descriptive des visuels (identifiée de 01 à 15)
-F- À part (du Pdf) des documents sus-mentionnés mais dans le même envoi :
> Quinze images max. (format jpg, environ 1 Mo ch., fichiers identifiés 01_NomPrenom à 15_NomPrenom correspondant à la liste descriptive)
-G- Pour tout autre matériel audiovisuel, fournir des liens Vimeo ou d’autres plateformes dans votre proposition sans oublier les mots de passe lorsque requis.
> Annexes optionnelles (articles, esquisses, liens web si vos vidéos ne figurant pas sur votre site web, etc.)

ENVOI DE VOTRE PROPOSITION
À moins d’une entente spécifique, envoyez votre réponse à l’Appel de propositions via WeTransfer avant le dimanche 24 mars 2019 à minuit : residences@lelobe.com
Svp, indiquer en introduction dans le corps du message : « JEAN-JULES »
N.B. :
– Assurez-vous que vos documents soient compatibles avec les logiciels Mac.
– Le poids de chaque proposition ne peut excéder 30 Mo.
– Chaque candidature recevra une confirmation de réception de sa proposition.

MANDAT
L’Appel à propositions « JEAN-JULES » s’imbrique idéalement dans le mandat du centre d’artistes.
Depuis vingt-cinq ans, le LOBE se donne pour mission d’être à l’écoute des besoins des artistes dans la mouvance de leur pratique en maintenant la recherche/création au cœur de ses préoccupations et actions. Il a pour mandat d’être un espace laboratoire en art actuel impliquant des activités de développement expérimental. Le but : initier, améliorer et augmenter l’état des connaissances en art actuel. Le LOBE soutient la recherche, l’expérimentation, les pratiques innovantes et plus particulièrement celles qui induisent une réflexion sur la place et les modes de présentation de l’art. Le LOBE se refuse au cloisonnement et favorise le potentiel créateur des défis plutôt que de la constance. C’est en vertu de cela que les notions de contre-pratique et de projet casse-gueule sont inscrites dans le code génétique du centre d’artistes.

CONTACT

Contact : Justine Valtier, Directrice générale par intérim – direction@lelobe.com

114 rue Bossé, Chicoutimi, Qc, G7J 1L4
418 690-3182

www.lelobe.com

 

Crédit photo.: Pascale Girardin (Symposium, Jardins du Précambrien, Fondation Derouin, 2011)